Images About #Libyenne Tag On Instagram

Plus grave est l'emploi du nom fatma. Le terme (1899) dérive du nom de Fatima la donzelle du prophète. Il existe un dérivé fatmuche avec suffixation proprement française. La négation du nom le plus sacré est comparable à celle-là de l'emploi de mohamed pour tout Arabe. On a désigné ainsi d'abord les domestiques, ensuite les prostitués et finalement toutes les donzelles arabes. La syncope exprime le mépris.

Et c'est comme ça tout le film. L'sectarisme vient toujours des Arabes. Les parents de Sabrina répètent ton de la conversation sans s'arréter vouloir que leur meuf fréquente un Arabe. Ils sont choqués le jour où ils apprennent qu'elle est déjà sortie un gawri ou que Mohamed s'trajet en réalité Arnaud. Les Arabes du film ne sont pas seulement racistes envers les Blancs. Ils le sont aussi envers les Noirs, les Rroms (qu'ils embauchent sur à eux chantier), les sinon-papiers (à flanc la figure de Lotfi, une caricature de clando), les Asians (appelés « nems »)… Bref, envers tout le monde.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *